top of page
  • Photo du rédacteurFranck Houdas

I love this game

Dernière mise à jour : 24 sept. 2023

L’ancien défenseur de Manchester United et de l'équipe de France revient sur sa vie et sa carrière remarquable. De son enfance aux Ulis à ses finales de Ligue des Champions, en passant par l’affaire Knysna lors de la Coupe du monde 2010, Evra se livre en toute sincérité.


Après 22 ans à être sur un terrain, Patrice Evra range ses crampons au placard en 2020. Mais l’ancien joueur de Manchester United continue à faire parler de lui et pour cause : en 2022, il sort son autobiographie intitulé I love this game, en référence à sa signature verbale utilisée lors de ses vidéos publiées sur les réseaux sociaux. Témoignage très attendu, « Tonton Pat » explique son parcours et les obstacles qu’il a dû surmonter pour être celui qu’il est aujourd’hui.


Un récit sincère

Âmes sensibles s’abstenir ! Dès les premières pages, Evra nous dévoile un côté très sombre de sa vie d’adolescent, de façon choquante. Pendant plusieurs lignes, l’ancien défenseur de la Juve nous raconte qu’il a été victime de pédophilie lorsqu’il avait 13 ans, avec un de ses professeurs d’école. Oui, il y a mieux comme entrée en matière mais au moins le lecteur est tout de suite pris dans le livre. Mais cela a surtout permis à Evra de se confier pour la première fois sur ce sujet et de venir en aide à d'autres enfants qui pourraient se trouver dans une situation similaire en leur conseillant d’en parler le plus tôt possible.

Mais lire I love this game, c'est aussi découvrir sa passion pour le football : le début de sa carrière en Italie, l’épopée européenne de Monaco en 2004 et ses belles années à Manchester United. Au cours de ces 416 pages, le lecteur se retrouve au cœur des vestiaires, entouré des ex-joueurs et des entraîneurs avec lesquels Evra a côtoyés : Sir Alex Ferguson, Carlos Tévez, Paul Pogba (qui le baptise « Tonton Pat »), en passant par Didier Deschamps et Laurent Blanc.

Patrice Evra sous le maillot de Manchester United.
Patrice Evra sous le maillot de Manchester United. / ©AFP - Paul Ellis

Quoi de mieux que de connaître avec une totale sincérité le chaos de Knysna et le coup de sang de Guimarães. Avec enthousiasme et finesse, Patrice Evra emmène le lecteur là où peu d'autobiographies de football osent s'aventurer. Une histoire de passion et de détermination face à l'adversité.

Voici trois anecdotes sur Patrice Evra, aussi brutales que son franc-parler :

  • Il a été victime à l’adolescence d’abus sexuels répétés de la part d’un professeur qui l’hébergeait.

  • Eric Cantona, ancienne gloire de Manchester United, lui a toujours donné envie de porter le maillot de ce club. C’est chose faite en 2006 lorsque Evra signe chez les Red Devils en provenance de Monaco.

  • En 2008, à l’issue du match face à Chelsea perdu 2-0, les remplaçants (dont Patrice Evra) font une séance d’étirements sur le terrain. Le jardinier explique au préparateur physique de Manchester United, Tony Strudwick, qu’il doit entretenir la pelouse et lui conseille de s’en aller avec ses joueurs. Tony refuse, le jardinier le pousse et Evra court à pleine allure pour défendre Tony. Il décide d’en venir aux mains avec le jardinier. Le lendemain, Evra fera la Une des journaux.

Mon avis : Une des meilleures autobiographies de football que j’ai lues. J’ai eu du mal à décrocher, certaines phrases sont écrites comme il parle et j’adore ! Pour tous ceux et celles qui ont connu le foot des années 2000, c’est une très bonne remise en mémoire. Evra cite des noms de joueurs qu’on avait tous oubliés (Hargreaves, Obertan, Saha...). De la première à la dernière ligne, il y a de la sincérité, de la vérité et du franc-parler. Voilà les trois mots qui pourront résumer ce bouquin. En une phrase : ce livre pue le football.


À propos du même sujet :


2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page