top of page
  • Photo du rédacteurFranck Houdas

Mes 10 commandements

Dernière mise à jour : 4 août 2023

Recordman du monde du décathlon depuis 2018 et double médaillé d'argent aux Jeux Olympiques en 2016 et 2021, Kévin Mayer fait partie des athlètes français ayant marqué sa discipline. Mais alors, comment en est-il arrivé là ? Comment voit-il les choses ? Le Français se livre dans son autobiographie Mes 10 commandements, le tout sans langue de bois.

Il y a des athlètes qui ont marqué leur sport : Jordan au basket, Pelé au foot, Federer au tennis... Et puis il y a Kévin Mayer au décathlon. Tu ne me crois pas ? Tape juste « Le décathlon » dans Google images et tu verras ce qui en ressort. Et oui, des photos du tricolore. En veux-tu, en voilà ! C’est même lui qui figure au premier plan sur la page Wikipédia. Et pour arriver à ce stade, notre Kévin national a dû prendre de la hauteur, sans mauvais jeu de mots, et du recul sur certains aspects. C’est justement ce qu’il raconte dans son livre Mes 10 commandements, co-écrit avec Nicolas Herbelot, journaliste à L’Équipe et spécialiste de l’athlétisme.


Un livre personnel

L’idée d’écrire un livre sous forme des Dix Commandements du christianisme est une idée originale et assez bien trouvée, surtout lorsqu’on est décathlonien et que notre discipline comprend... dix épreuves. À travers ce bouquin, Kévin Mayer est réaliste, ne se voile pas la face et n’hésite pas à dire ce qu’il pense. Tu l'auras donc compris, c’est plus un livre qui évoque sa personnalité qu’un livre retraçant sa carrière. Du sport et ses bienfaits sur la santé au championnats du monde de Doha en 2019, en passant par l’image du décathlon et le dopage dans l’athlétisme, tout y est. Il explique même sa façon de courir et de sauter, son hygiène de vie, ses appréhensions et les limites que son corps peut atteindre, quitte à participer aux Jeux Olympiques de Tokyo en étant blessé. Un livre réunissant pendant près de 300 pages l’humain et le sportif.


Voici 3 anecdotes sur Kévin Mayer aussi croustillantes qu’une médaille d’or aux championnats du monde :

  • Il est un passionné de sport et pas uniquement d’athlétisme : il s’intéresse aux autres sports et en particulier la NBA.

  • Kévin Mayer a d’abord pratiqué la natation et le tennis avant l’athlétisme.

  • À huit jours des Jeux Olympiques de Tokyo, le Français se blesse au dos (lymbago). Il terminera tout de même sur la deuxième marche du podium en remportant la médaille d’argent dans la douleur extrême.

Mon avis : Connecté avec la nature, Kévin Mayer le répète assez souvent dans son livre qui respire l’humilité. Moi-même, j’ai été connecté avec lui au fil des pages. Mes 10 commandements est un des meilleurs livres sur le sport que j’ai lus. Je le situe au même niveau que l’autobiographie d’Alain Bernard. J’avais peur que cela retrace sa carrière sportive, mais non. Ce livre m’a permis de cerner un peu plus le sportif qu’il est mais également l’humain, de comprendre sa façon de voir les choses et de penser. C’est en quelque sorte un livre de réflexion en toute honnêteté. Et c’est ce genre de livre que j’adore lire. Un peu comme L’Autopsie du sport français de Daniel Riolo. Bref, un bouquin à avoir dans sa bibliothèque ! Quitte à lire un livre sur l'athlétisme, autant prendre le "Mayer" !



14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page